immeuble à ossature bois

D’après une étude menée par Alcimed, le taux d’incorporation du bois dans la construction française est de 10% alors qu’il atteint 35% en Scandinavie et jusqu’à 40% en Amérique du Nord. Comment expliquer ces réticences françaises ? Quelles sont les perspectives de la filière bois ? L’immeuble ossature bois est-il la solution de demain ? Décryptage.

Quels sont les freins à la construction bois en France ?

Le premier obstacle pour l’accession par les français de constructions en ossature bois est le manque d’offres sur le marché. En effet, dans 90% des cas, les nouvelles constructions sont traditionnelles, à base de béton. Bien que la tendance commence à s’inverser, le manque d’offre maintient des prix plus élevés que les maisons traditionnelles.

Le deuxième obstacle est que jusqu’à peu, les constructions bois n’ouvraient pas droit au Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI), lequel protège le maitre d’ouvrage et son assureur de malfaçons. Cette barrière tombe progressivement avec l’essor de constructeurs proposant ce type de contrats.

Certaines idées reçues concernant l’entretien et la durée de vie du bois persistent. De nombreux Français pensent que le bois, en extérieur, est un matériau fragile nécessitant un entretien important. D’ailleurs, nombreux sont qui associent une construction ossature bois avec un parement en bois, alors que les façades peuvent être réalisées dans une grande variété de matériaux.

La filière bois : nouveau souffle sur le paysage français

charpentiers

Les charpentiers ont de l’avenir dans le paysage français

Depuis quelques années, les maisons en ossature en bois font leur grand retour dans le paysage urbain. Elles ont pourtant une grande histoire dans l’Hexagone : vous vous rappelez sans doute de ces maisons à colombages qui datent du XVIe siècle, mais dont la technique provient de l’antiquité !
Les maisons à ossature en bois n’ont donc rien d’une nouveauté, pourtant, avec l’essor du béton, les Français se sont détournés de ce matériau noble aux multiples qualités. Mais avec la prise de conscience des enjeux environnementaux, la société française prise de nouveau le bois, dont les capacités de stockage de CO2 en font un allié écologique incontournable.
Par ailleurs, la maison en bois s’intègre dans tous les styles d’espaces urbains. Les architectes s’en donnent à cœur joie et introduisent une grande variété de matériaux pour mettre en scène le bois et le valoriser. Urbains et péri-urbains sont désormais sous le charme de ces maisons aux architectures multiples et ne cessent de les plébisciter.

La construction à ossature bois bouscule les idées reçues

Plus cher à la construction, moins résistante, architecture dépassée… les idées reçues sur les constructions en ossature bois sont encore tenaces. Pourtant, la plupart sont erronées :
Une maison en bois n’est pas forcément un chalet ! Les architectes se sont appropriés le matériau et déclinent le bois sous toutes ses formes. Le bois permet une liberté que certains matériaux classiques ne permettaient pas. Aujourd’hui, les maisons les plus designs emploient une grande part de bois !
Construire en bois coûte moins cher que les maisons traditionnelles. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, utiliser le bois dans la construction d’une habitation ne revient pas plus cher. Les ossatures sont désormais préfabriquées en atelier ce qui permet d’avoir la maison hors d’air et hors d’eau très rapidement, et un temps passé sur chantier plus réduit.
Chauffer une maison en ossature bois coûte moins cher. Saviez-vous que les habitations scandinaves, qui emploient une grande part de bois, consommaient moins d’énergie alors que le climat est plus rude que dans nos contrées ? Cela est dû à sa meilleure isolation : 10 fois plus isolant que la pierre, ponts thermiques réduits, absence d’inertie thermique permettant une régulation de la température optimum avec des temps de chauffage réduits.
La résistance des constructions en ossature bois est non négligeable. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la résistance au feu du bois est importante car sa combustion est lente et régulière. Les bâtiments en ossature bois résistent mieux aux tremblements de terre car leurs structures sont faciles à contreventer pour prévenir les séismes. Enfin, la résistance aux épreuves du temps des maisons à colombages prouve que ces ossatures ont une tenue dans le temps sans faille, pour peu que le bois soit correctement traité contre les nuisibles.
Le bois s’adapte à tous les terrains. Du fait de sa légèreté (les maisons en bois sont trois fois plus légères que les maisons maçonnées), les constructions en bois peuvent s’adapter à une grande variété de terrains. Par ailleurs, la souplesse et l’élasticité du bois offrent une meilleure résistance aux mouvements de sol ou aux séismes.

construction immeuble ossature bois

Chantier de construction d’un immeuble ossature bois

L’immeuble ossature bois prend de la hauteur

En France, de plus en plus d’immeuble ossature bois voient le jour, prenant à chaque fois plus de hauteur. Ceux-ci atteignent même huit étages, comme cet immeuble ossature bois construit à Paris.
Cet engouement s’explique par plusieurs facteurs. Le premier d’entre eux est lié aux mesures prises pour protéger l’environnement. En effet, le bois, pour peu qu’il provienne de forêts gérées durablement, est un matériau écologique. Ainsi, on estime qu’un mètre cube de bois emmagasine une tonne de CO2. Alors qu’une tonne de béton émet 900kg dans l’atmosphère !
Le caractère écologique du bois s’explique également par le fait qu’il soit 7 fois plus isolant que le béton. Un immeuble ossature bois permet ainsi des économies d’énergie importantes et donc des émissions de gaz à effet de serre réduites.
Du point de vue de l’occupant, un immeuble ossature bois est également plus agréable à vivre car le bois à tendance à absorber l’humidité et qu’il offre une meilleure absorption acoustique, réduisant les nuisances sonores extérieures.

maion ossature bois moderne

Une maion ossature bois est résolument moderne

Bien plus pragmatiques, les tenants de l’immeuble ossature bois voient également dans ce mode construction une façon de construire plus rapidement et à moindre coût. En effet, avec un immeuble ossature bois, il n’y pas de temps de séchage de béton, les éléments peuvent être préfabriqués en usine et installés sans délai. Ainsi, on estime qu’il suffit 4 ouvriers pour ériger un immeuble ossature bois alors que 12 personnes sont nécessaires pour un immeuble traditionnel.
Par ailleurs, grâce à la technique du bois contrecollé, il est désormais possible de concevoir en usine des panneaux de longue portée qui facilitent la construction sur chantier. Ainsi, les architectes peuvent concevoir des immeubles de plus grande taille, atteignant aujourd’hui 8 étages. Et la grande souplesse architecturale que permet le bois est de plus en plus prisée par les architectes.

Vous avez un projet de réalisation d’une maison ou d’un immeuble ossature bois ? Erigo est le partenaire idéal pour ériger le gros œuvre de votre futur bâtiment. Contactez nos conseillers-clients par téléphone ou par mail, nous étudierons ensemble votre projet et vous délivrerons un devis détaillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *